Hydrogène : le plus gros électrolyseur d’Europe prêt à démarrer au cœur d’une industrie allemande en quête de révolution énergétique ?

découvrez le plus grand électrolyseur d'europe, prêt à être mis en service au sein d'une industrie allemande engagée dans la transition énergétique avec l'hydrogène comme atout majeur.
24/03/2024 0 Comments

Démarrage imminent du plus grand électrolyseur européen en Allemagne

Une avancée majeure dans la décarbonation industrielle

Non loin de Düsseldorf, une avancée technologique se profile à l’horizon pour la production d’hydrogène vert, avec le lancement prochain du plus grand électrolyseur d’Europe par l’entreprise Air Liquide. Avec une puissance de 20 mégawatts, extensible jusqu’à 30 mégawatts, cet électrolyseur se positionne au sein de l’installation de OQ Chemicals, où il est intégré dans une infrastructure existante pour la transition énergétique. Ce dernier jouera un rôle crucial dans l’alimentation en hydrogène renouvelable du secteur industriel de la Ruhr, qui compte pour une part significative des émissions de gaz à effet de serre allemandes.

Investissement et technologie derrière le projet

Dénommé Trailblazer, ce projet représente un investissement substantiel de plus de 35 millions d’euros, appuyé notamment par une contribution financière de l’Allemagne. La technologie employée se caractérise par une membrane d’échange de protons (PEM), reconnue pour sa compacité et sa capacité à résister aux variations des énergies renouvelables. Ce projet marque une collaboration entre Air Liquide et Siemens Energy, le fournisseur de l’électrolyseur.

Influences positives sur l’environnement et l’économie

L’installation en question se distingue par son réseau de canalisations étendu sur 240 kilomètres, facilitant le transport d’hydrogène vert et la réduction de l’empreinte carbone de la région. Grâce à cette innovation, l’estimation des réductions annuelles de CO2 pourrait atteindre 30 000 tonnes, correspondant à une production d’environ 3 000 tonnes d’hydrogène propre.

Des perspectives d’évolution

Des partenariats sont en cours de négociation avec des poids lourds du secteur de la mobilité, et des discussions avec ThyssenKrupp Steel, le deuxième plus grand producteur d’acier en Europe, sont engagées en prévision de remplacer du charbon par de l’hydrogène dans la production d’acier dès 2027.

Le défi de compétitivité

Produire de l’hydrogène vert reste un défi économique, coûtant environ deux fois et demi plus que l’hydrogène gris issu de ressources fossiles en Allemagne. Toutefois, une optimisation des coûts est envisagée avec un accès à une électricité à tarif réduit, sachant qu’elle constitue 70% du coût de production de l’hydrogène.

Synergie franco-allemande

La collaboration entre la France et l’Allemagne se concrétise aussi à travers l’inauguration d’une fabrique d’électrolyseurs à Berlin par Air Liquide et Siemens Energy, symbolisant un investissement de 30 millions d’euros. Ce partenariat illustre la collaboration transnationale visant à promouvoir les technologies vertes et la décarbonation de l’industrie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *