Le Mythe du Plastique Biodégradable et Compostable : la Vérité Révélée

03/06/2023 0 Comments

Le mythe du plastique biodegradable et compostable

Les Plastiques Compostables : Quèsaco ?

Ces dernières années, les emballages dits « compostables » ont envahi nos supermarchés. En théorie, ces petits miracles de la technologie nous permettent de limiter nos déchets en ajoutant films alimentaires et sacs plastiques directement à notre compost. Mais est-ce vraiment aussi simple ? Malheureusement, il semblerait que non.

L’ADEME Tacle le Plastique Compostable

En mai dernier, l’ADEME, l’agence nationale de la transition écologique, a publié un communiqué qui a jeté un froid. Le verdict est sans appel : « Faire le choix d’un emballage en plastique compostable ne constitue pas une solution face à l’enjeu de pollution générée par les plastiques dans l’environnement. »

Le Problème du Plastique Compostable

Mais pourquoi cette prise de position aussi tranchée ? L’ADEME explique que ces emballages requièrent des conditions très spécifiques (température, humidité, présence de micro-organismes…) pour se dégrader. En outre, le processus de dégradation est bien plus lent que pour les véritables biodéchets, comme les épluchures ou les restes alimentaires.

Des Mots qui Trompent

Ajoutez à cela l’effet trompeur des termes « biodégradable » ou « compostable », qui laissent entendre que ces déchets sont sans conséquence pour l’environnement, et vous comprendrez l’inquiétude de l’agence environnementale. En réalité, ces matières sont peu susceptibles de se dégrader efficacement en pleine nature. Jetées au bord d’une route ou enfouies sous terre, elles deviennent de simples déchets plastiques.

Le Plastique Compostable sans Valeur Fertilisante

L’ADEME ajoute également que « l’emballage en plastique compostable n’a pas de valeur fertilisante par lui-même ». Tous ces éléments ont conduit l’agence à recommander de jeter ces matières dans la poubelle jaune plutôt que dans le compost. Seuls les sacs plastiques (qui peuvent par exemple servir à récolter les déchets organiques de la cuisine) ou les dosettes de café composées à 95% de papier naturel peuvent être valorisés à la maison.

Une Étude Américaine Corroborante

De l’autre côté de l’Atlantique, des chercheurs de l’Institut océanographique Scripps, à San Diego, sont parvenus à des conclusions similaires. Selon une étude publiée dans la revue en ligne Plos One, la plupart des emballages compostables utilisés dans le commerce restent intacts dans l’eau de mer durant 14 mois.

Le Problème de l’Acide Polylactique

Les chercheurs pointent du doigt l’acide polylactique, un composant majeur de nombreux sacs, boîtes et barquettes estampillés « biodégradables ». Les fabricants oublient de mentionner qu’une température minimale de 60°C est nécessaire pour entamer la décomposition de ce polymère. Il faut donc un compost parfaitement contrôlé pour que ces produits tiennent leurs promesses.

Quelle Solution pour un Futur Écologique ?

Ce constat nous rappelle que le chemin vers un mode de vie zéro déchet est semé d’embûches. Néanmoins, ne désespérez pas ! Il existe de nombreuses alternatives écologiques aux emballages plastiques, que vous pouvez découvrir dans notre précédent article: Les Meilleures Alternatives Éco-Responsables aux Objets du Quotidien. Et si vous cherchez des conseils pour réduire vos déchets, consultez notre guide: Découvrez le Zéro Déchet : Comment Commencer Facilement et Efficacement.

Alors, prêt à faire le tri entre les vraies et fausses solutions écologiques ? Et vous qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *